Classement sites
Publié le - 3874 vues -

La simulation impôts 2017 : un outil pour calculer gratuitement vos impôts à déclarer

Vous résidez en France, vous souhaitez évaluer gratuitement le montant de vos impôts à déclarer en 2017 sur vos revenus de 2016 ? C’est possible désormais grâce au simulateur d’impôts, un outil en ligne mis en place par la Direction Générale des Finances Publiques. Celui-ci indique les dernières mesures fiscales ; il est à jour des dernières lois de finances (dont les lois rectificatives pour 2016 et 2017).

Les avantages d’une simulation d’impôts

Le montant de l’impôt sur le revenu peut être calculé de manière simplifiée d’une part, ou analytique d’autre part, et ce, pour une évaluation plus détaillée. Le contribuable est invité à anticiper et à préparer de façon optimisée la déclaration de ses impôts. Il en facilite ainsi sa déclaration. Pour cela, un formulaire à remplir est mis à sa disposition. Les différents types de revenus sont pris en compte dans les calculs : salaires et pensions, revenus de locations, revenus fonciers, revenus sur les valeurs et les capitaux mobiliers, etc. Il sera également demandé au contribuable d’indiquer ses charges déductibles du revenu : dons, pensions alimentaires, frais de garde d’enfants … Il obtient alors le montant de l’impôt à régler.

Les autres possibilités suggérées par le simulateur d’impôts

Deux modèles sont proposés : outre l’outil simplifié pour le type de revenu décrit plus haut, le simulateur dispose également d’un outil complet. Ce dernier inclue à la fois la déclaration de base et la déclaration complémentaire pour les personnes non salariées qui déclarent d‘autres types de revenus (activité libérale, agricole ou commerciale, activité basée sur la mise en location ...).

En outre, un document de synthèse du calcul de l’impôt peut être créé lors des simulations, permettant la comparaison, à titre indicatif, des résultats portant sur différents cas. Cet outil invite également le contribuable à s’informer sur la possibilité de bénéficier de la baisse éventuelle de 20% sur le revenu, décidée par François Hollande.

Débattez concernant notre article.

Les publications similaires de "Financier"

  1. 23 Nov. 2015Points clés en investissement contrat Perp1119 vues